ACH !

Artistes Suisses - pôle de diffusion

Dix artistes, product·rices·eurs de spectacles, issu·e·s de toutes la Romandie s’allient aujourd’hui pour mieux diffuser leurs spectacles et améliorer leur visibilité auprès des programmat·rices·eurs, des institutions et de leurs autres partenaires. Pour ce faire, elles et ils créent le premier pôle indépendant de diffusion romand : ACH !

Pourquoi ACH ?

 

Un nouveau moyen de diffusion collaboratif parce qu’elles et ils :

  • sont convaincues qu’il existe une place pour la solidarité, la synergie et l’horizontalité dans leur profession.

  • sont attachées au public et pensent que le partage avec celui-ci est la constituante essentielle de leur métier d’artiste de théâtre.

  • désirent dès lors présenter leur travail devant le plus de personnes possible.

  • sont fiers de la qualité et de la renommée de la scène helvétique.

  • sont conscients que le théâtre romand est riche de sa diversité, pensent qu’il faut la mettre en valeur et qu’il faut enjamber les fausses frontières entre les différentes sensibilités scéniques.

  • naviguent dans une constellation de théâtres d’accueil et de création de plus en plus perméable.

  • défendent une meilleure répartition des aides financières et structurelles à la diffusion.

  • désirent participer à l’amélioration de l’efficience des structures d’aide à la diffusion cantonales, romandes et fédérales.

  • proposent de nouvelles pistes pour la diffusion de leurs spectacles.

  • estiment que s’ils n’évoluent pas vers de nouveaux débouchés, ils empêchent l’émergence de nouveaux artistes dans leur région.

  • veulent établir un contact plus simple et direct avec les programmat·rices·eurs étrangers.

  • sont persuadés que l’avenir de la production théâtrale est supracantonale.

  • sont liés par une admiration, un respect et un manifeste mutuel.

  • adorent penser hors des cases prévues.

Il y a qui dans ACH !

A sa fondation fin novembre 2018, ACH ! Artistes Suisses - pôle de diffusion représente :

Martine Corbat (Genève)

Lionel Frésard (Jura)

Lorenzo Malaguerra (Valais)

Joan Mompart (Genève)

Thierry Romanens et Alexis Gfeller (Vaud)

Robert Sandoz (Neuchâtel)

Julien Schmutz (Fribourg)

Sylviane Tille (Fribourg)

Mali Van Valenberg (Valais)

Product·rices·eurs depuis 2001 pour les plus anciens, les artistes de ACH ! Artistes Suisses -

pôle de diffusion cumulent à eux tous :

145 spectacles professionnels créés

durant la saison 2017-2018

396 représentations

96725 spectateurs

254 emplois à durée déterminée

durant la saison 2018-019

552 représentations prévues

251 emplois à durée déterminée prévus

 

ACH !en détail 

ACH ! Artistes Suisses - pôle de diffusion représente un collectif d’artistes théâtraux qui ont pour but de mettre en place, dès la création, les conditions optimales à la diffusion de leurs spectacles.

Les membres sont réunis autour d’un manifeste commun (ou charte), ci-dessous.

Le pôle défendra les intérêts de ses membres auprès des politiques, des institutions de création, des institutions d’accueil et auprès de tout organisme ou projet visant à contribuer à la diffusion du théâtre suisse.

Le pôle mettra sur pied des actions dont le but est de favoriser la diffusion de ses membres régionalement et à l’étranger.

Le pôle comprend au moins un membre de chaque canton suisse romand.

 

Le pôle n’exclut pas de demander des subventions et aides pour assurer la viabilité de certains de ses projets. Le pôle est baptisé d’un nom évoquant l’art, l’artisanat, la Suisse, le danger (Achtung). « Ach - artistes suisses » est démesuré et à la limite de l’usurpation. On adore.

 

Car oui, le pôle a le sens de l’humour (sauf un membre). Cela aide à bien réfléchir.

Au fil des années, les membres du pôle ont obtenu des conditions de création agréables bien que perfectibles. Ils entendent profiter de ces avantages et de leur union pour améliorer leur diffusion à l'étranger, peser dans la politique romande de diffusion et ainsi défricher des voies utiles à d’autres compagnies.

ACH ! Artistes Suisses - pôle de diffusion a cela d’original que sa structure est horizontale et que les artistes sélectionnés au sein de la structure participent à son fonctionnement.

ACH ! Artistes Suisses - pôle de diffusion est ouvert à moyen terme à l’accueil de nouveaux artistes cooptés par les membres actifs.

 

Les membres sont solidaires administrativement et artistiquement. Chacun contribue à la diffusion des autres membres. Certaines ressources humaines et techniques seront mises à disposition ou engagées en commun. Les actions seront menées de concert.

ACH !se MANIFESTE

Les membres de ACH ! Artistes Suisses - pôle de diffusion sont signataires du manifeste suivant :

UN. Le théâtre est libre. Artistiquement, un créateur est libre de faire feu de tout bois, tant que sa démarche est honnête, respectueuse de ses collaborat·rices·eurs, construite et au service de l’oeuvre ponctuelle sur laquelle il travaille. Toute posture générale ou toute théorie censée s’adapter de manière générale à tous les projets théâtraux ne font que limiter la forme du projet ponctuel. Le théâtre est multiple. C’est une chance. Les artistes ne doivent ni se cantonner à un genre ou à une mode. Ils sont déjà suffisamment obsessionnels sans avoir la paresse de répéter systématiquement les mêmes protocoles.

DEUX. Le théâtre ne doit pas se laisser enfermer dans des cases. Toutes les distinctions telles que populaire vs recherche, texte vs non-texte, narratif vs nonnarratif, humour vs art, contemporain vs … (vs quoi d’ailleurs?) peuvent, à force, devenir clivantes et ne reflètent pas auprès du public et des partenaires la réalité perméable du théâtre et l’un de ses principaux enjeux.

TROIS. Le public est notre partenaire fondamental. Il n’altère pas ce que nous voulons dire mais c’est à lui que l’on s’adresse. Nous désirons jouer non « pour lui » mais « à lui ». C’est avec lui que nous voulons partager l’instant théâtral et les émotions et réflexions qui en découlent. Il ne sera ni méprisé, ni sous-estimé, ni infantilisé, ni instrumentalisé. Nous ne savons pas ce qui est bon pour lui. Nous voulons le découvrir et dialoguer avec lui dans la vision d’un enrichissement mutuel. C’est pourquoi la diffusion nous est vitale.

QUATRE. Le théâtre est le lieu magique où l’addition d’une quantité d’artisanats crée un objet qui dépasse de loin la somme de l’apport de chacun. Chaque participant, (auteur·e·s, scénographes, costumi·ères·ers, éclairagistes, vidéastes, musicien·nes·s, maquilleu·ses·rs, perruqui·ères·ers, régisseu·ses·rs et technicien·nes·s, administrat·rices·eurs, comptables, assistant·e·s,comédien·nes·s, metteur-es-s en scène) participe à l’identité artistique de la pièce. Les frontières entre ces domaines sont, avec mesure, perméables et chacun peut participer à l’élaboration du tout. L’ensemble de ces métiers doit pouvoir s’exprimer, se réinventer pour approfondir l’oeuvre ponctuelle. Aucun participant ne doit être systématiquement limité par des contraintes récurrentes, ou autre posture généralisante. Toute systématique tend à uniformiser l’inventivité des artistes et à banaliser les propositions faites au public. (donc pas de limitation du nombre de comédiens, de taille maximale de camionnette pour transporter le décor, etc.).

CINQ. À l’opposé de ce manifeste, le théâtre sait être drôle.

SIX. Le théâtre se fait sur le moment présent. Il n’existe pas de génie rétrospectif ou de spectacle

mythique que malheureusement personne n’a vu.

SEPT. Nous prônons les collaborations régulières entre artistes, mais ne désirons pas d’ensembles

exclusifs. Le mouvement nous semble la base de notre art, les rencontres doivent êtres multiples et

fréquentes. Mais il est bon que ces rencontres se fassent sur plusieurs projets afin que l’échange

puisse être profond.

HUIT. Nous aimons toutes les façons de pratiquer le théâtre, celles défendues ici et celles qui s’en éloignent.

NEUF. Nous revendiquons un soutien à la diffusion du théâtre romand mieux ciblé, mieux réparti et plus efficace de la part des autorités, des institutions et des théâtres. Nous souhaitons être actifs sur ce plan, faire des propositions et engager des actions concrètes, plus légères, plus réactives et plus intuitives qu’à l’heure actuelle. Nous privilégierons les partenariats avec les institutions.

DIX. Faire un manifeste, c’est limiter. Ce manifeste n’a donc qu’un intérêt limité.

BONUS ESSENTIEL. Nous prônons la transparence et la présentation réelle de l’état de nos actions.

L’honnêteté quant à la communication de nos réussites et difficultés est essentielle pour nous

remettre sans cesse en question, évoluer et progresser.

ACH !en actions

A plus ou moins long terme, et au-delà d’un échange évident de connaissances, de compétences et de moyens, le pôle de diffusion désire concrétiser son action autour des projets suivants :

Mise en commun du réseau de diffusion de chacun des membres.

Se faire connaître et collaborer avec un maximum de structures et institutions

théâtrales déjà existantes, principalement de diffusion.

Création d’un site internet, exposition du travail des membres.

Engagement d’une attachée de presse commune visant spécifiquement les médias

français en la personne de Fabiana Uhart.

Présence régulière avec un temps d’exposition et d’interpellation aux bourses

et autres manifestations suisses et francophones.

Envoi d’une newsletter mensuelle.

Elaboration régulière d’un catalogue des projets.

Présentation régulière et conjointe des pièces dans des capitales francophones.

Création d’un festival multisite en suisse romande pour présenter les productions

de ACH ! de façon regroupée.